Notre Histoire

Annees 70

Tout débute dans les années 70 lorsque Frédéric Pommiers commence à s’intéresser à la pâtisserie. Cette passion remonte à la petite enfance mais ce n’est ni de sa mère, comptable, ni de son père, architecte, que celle-ci va venir. C’est plutôt du côté de sa grand-mère maternelle qu’il faut se tourner. Alors que celle-ci est au fourneau, Frédéric va très vite se passionner pour la cuisine, en l’assistant …

Fin 83, après l’obtention d’un Bac, puis d’un Cap Pâtissier passé en candidat libre, l’opportunité de rejoindre la brigade du chef Albert Roux, restaurant “Le Gavroche”, 3 étoiles Michelin à Londres, se présente. Il fera ses premières armes pendant près de deux ans.

1983

Comme Martin Ibarboure avant lui, il effectue son service militaire dans les prestigieuses cuisines de la Présidence de la République, au Palais de l’Elysée à Paris.

Il rejoint ensuite, et pour deux années et en qualité de second pâtissier « Le Moulin de Mougins », 3 étoiles Michelin à Cannes sous la direction de Roger Vergé, Meilleur Ouvrier de France, et ami de Paul Bocuse et Gaston Lenôtre.

1986 /89

Il effectue ensuite une saison en tant que chef Pâtissier à l’Hôtel du Palais à Biarritz, puis part un an en Australie pour une mission de conseil culinaire au Cable Beach Club, Broome, WA.

De retour en France et désireux de “revenir” à la pâtisserie de magasin, c’est auprès de Daniel Giraud, MOF pâtissier à Valence, Drôme, qu’il parfait sa formation

1990

Finalement, en 1992, Frédéric Pommiers et son épouse Domi, créent leur propre entreprise, devenue, avec les années, la Maison Pommiers.

1992

Etablie depuis 2005 au 102 avenue de Biarritz à Anglet, Frédéric et son équipe cherchent à faire découvrir à ses clients, des pâtisseries moins sucrées, plus proches des produits et des saisons.

Chocolats, glaces, pâtes à tartiner, toutes les pâtisseries sont faites maison, avec toujours ce soucis de l’équilibre entre goût et saveur, et sans excès de sucre, afin de conserver toutes les subtilités des produits de base.

Parallèlement, de juillet 2008 à novembre 2009, Frédéric assure une nouvelle mission auprès de Jean-Michel Cazes Château Lynch Bages, à Pauillac, où il côtoie Thierry Marx et Jean Luc Rocha MOF.

2005

Très attaché à sa région et à son terroir, Frédéric veut redonner ses lettres de noblesse au Gateau Basque.

C’est  ainsi qu’il retravaille le process de fabrication, de la sélection des ingrédients aux températures de travail et de cuissons afin d’obtenir un produit inimitable.

2015